J’irai dormir
chez les grues cendrées

Activités

Vélo
Observation naturaliste

Kilométrage

90 à 140 km

Dénivelé positif

+150 m

Nombre de jours

2 jours

Niveau physique

Actif / Accessible famille

Saison

Automne / Hiver

TERRAIN DE JEU

Camargue

Quand les jours se rafraîchissent, c’est le moment d’enfourcher son vélo pour (re)découvrir la Camargue.
Ses marais, ses ciels infinis et ses oiseaux par milliers.

Toute proche d’Avignon est la mer, au bout de la Camargue. Et c’est encore en hiver, lorsque les grues cendrées y font escale dans leur grande aventure migratoire qu’il faut vraiment s’y rendre. Si celles-ci seront le clou du spectacle avec leur vol en V passant au-dessus de votre tête, c’est des dizaines d’espèces qu’il vous faudra compter et mémoriser le temps de votre aventure : hérons, aigrettes, sangliers, cygnes, oies cendrées, sans oublier les fameux taureaux et chevaux camarguais. Les mains sur le guidon, les yeux aux aguets.

On récupère notre vélo à Avignon et on file, vent dans le dos, sur la ViaRhôna jusqu’à Arles (20 minutes de TER feront tout aussi bien l’affaire).
On commence alors à tâter du marais et des étangs en descendant toujours plus au sud, sur les petites départementales désertes hors saison. Grands privilégiés nous sommes. On s’arrête, on sort les jumelles et on repart de plus belle. Le vent est là, comme à son habitude, mais un k-way et une paire de gants, ça vous sauve une expédition hivernale.

Tandis que le delta du Rhône se rapproche, la lumière baisse et le spectacle de lumières commence. Du rose et du violet plein le ciel, qui viennent s’accorder au bleu des étangs et aux ocres des roseaux. La Camargue nous sort le grand jeu. 17h30. On arrive à notre logement à la tombée du jour. Le temps de prendre une douche et de s’attabler devant des spécialités très locales. Steak de taureau ou moules marinières, parfaite illustration de cette aventure entre terre et mer.

Infos pratiques

Une expédition hivernale accessible et fantastique aux portes d’Avignon. 2 itinéraires possibles selon que l’on parte d’Avignon ou d’Arles, pour observer les oiseaux camarguais en famille ou entre amis.

Itinéraire 1 : au départ d’Avignon pour les plus sportifs

Jour 1

Avignon vers Port-Saint-Louis-du-Rhône

97 km – Profil très roulant par la voie verte ViaRhôna, avec vent dans le dos.

Jour 2

Port-Saint-Louis-du-Rhône vers Arles

58 km – Petites routes tranquilles, avec vent de face.
Vélo en direction d’Arles, en longeant l’étang de Vaccarès et la réserve naturelle de la Tour de Valat, puis retour en TER à Avignon.
Petit bonus : rouler vers la Plage Napoléon pour observer le lever du soleil et le décollage des oiseaux.

Itinéraire 2 : au départ d’Arles

Jour 1

Arles vers Saintes-Maries-de-la-Mer

54 km – Une première moitié d’itinéraire vélo sur petites routes, vent dans le dos. Deuxième moitié sur piste gravier le long de la mer, avec vent de biais plus prononcé.

Jour 2

Saintes-Maries-de-la-Mer vers Arles

38 km – Mélange de route et piste gravier roulante, vent de face.
Attention arrêts fréquents à prévoir : chevaux très mignons tout le long du chemin.

Comment se rendre en Camargue :

À vélo : emprunter la ViaRhôna au départ de Villeneuve lez Avignon, puis Les Angles, puis suivre la voie verte vers le Sud jusqu’à Arles. De là, soit continuer sur la ViaRhôna direction Port-Saint-Louis-du-Rhône, ou rejoindre Salin-de-Giraud par les petites routes. À cette saison, le peu de circulation rend les routes très agréables.

En TER : compter une vingtaine de minutes pour relier la gare d’Arles, avec des départs toutes les 30 minutes. Les vélos sont les bienvenus à bord ! Pensez à réserver votre/vos billet(s) !

Bien choisir son vélo :

Quelques bonnes adresses pour trouver votre vélo tout chemin, électrique ou non, à réserver ou acheter avant de partir à l’aventure.
Des loueurs ou revendeurs de vélo labellisés « Accueil Vélo » pour un accueil de qualité :

Des carrioles pour enfant, robustes et tout confort, sont proposées à la location par Provence Bike et Cicada Concept. N’hésitez pas à les contacter pour connaître la disponibilité du matériel, et la compatibilité des carrioles avec le type de vélo choisi (vélo de location auprès du prestataire ou bien votre propre vélo).

Où dormir en Camargue l’hiver / hors saison :

Un Nid en Camargue – Chambre d’hôtes au Salin-de-Giraud (à partir de 87€/nuit).
Natura Resort – Lodges écologiques à Port-Saint-Louis-du-Rhône (à partir de 72€/nuit).
Le Mas d’Alivon – Chambre d’hôtes et gîte au bord de l’étang de Vaccarès, sur la route des Saintes-Maries-de-la-mer (à partir de 70€/nuit).
Le Mas dou l’Estele – Chambre d’hôtes en entrée du Parc Régional, idéalement situé pour une halte à l’aller ou au retour (à partir de 65€/nuit).

Pensez à réserver votre hébergement avant de partir à l’aventure !

Comment gérer la nourriture :

Quelques restaurants ouverts hors saison dans les terres camarguaises comme Les Salicornes ou Le Resto du Paty. Pour le soir, les options sont bien plus nombreuses sur la côte, comme Les 3 Voiles à Port-Saint-Louis-du-Rhône.

Pour le premier jour, préparer un pique-nique et de quoi grignoter avant le départ. Par exemple, s’arrêter à l’entrée de la ViaRhôna, au niveau de Villeneuve-les-Avignon à l’épicerie bio Cohérence ou la boulangerie La Magie des Pains (voir notre carte détaillée pour plus d’adresses). 

Pour le deuxième jour, voici quelques options bien fournies pour le ravitaillement :
Le Fournil Camarguais au Salin-de-Giraud
L’Epicerie Reg’Aline au Salin-de-Giraud
La Boulangerie Regner à Saintes-Maries-de-la-mer

On s’organise avant le départ pour la Camargue : Je vérifie les horaires d’ouverture pour faire les courses et préparer le pique-nique, ou, je réserve le restaurant dans lequel je souhaite m’arrêter !

Partir avec les enfants :

Quelques conseils :
Louer une carriole pour les enfants de moins de 6 ans (adresses ci-dessous)
Louer ou acheter un élastique de traction pour aider votre enfant à avancer (8 à 12 ans)
Emmener un ado réaliser sa première aventure (50 à 60 km/jour sont faisables)
Faire des pauses régulières, avec l’observation des animaux par exemple.

Pour devenir incollable sur les oiseaux :

Télécharger notre plaquette d’observation pour tout savoir avant de partir
Se documenter avant de partir sur le site du parc naturel régional, et notamment le livret des points d’observation des oiseaux.
S’offrir une visite guidée sur place avec le Bureau des guides naturalistes de Camargue.

Autres informations
Bac de Barcarin : pour traverser le Rhône au niveau de Salin-de-Giraud, vous aurez besoin de prendre le bac (gratuit pour les vélos). Des départs sont prévus toutes les 20 minutes environ. Tous les horaires sont à retrouver sur le site du SMTDR.

Partir accompagnés : 

  • Simon CAILLEAU, Guide naturaliste basé à Avignon et passionné par les oiseaux.
    Option de briefing avant le départ pour bénéficier de ses conseils éclairés sur l’observation et l’identification des oiseaux.
    Contact : 06.32.65.25.12
  • Frédéric LAFONT de Provence Bike Tour, moniteur accompagnateur VTT à assistance électrique qui propose aussi de la location avec accompagnement de VTT et trottinettes à assistance électrique.
    Contact : 06.52.66.32.41

Les prestations d’accompagnement sont uniquement sur réservation.

Prolonger l’aventure sur le Grand Avignon :

En amont et/ou à la suite de votre microaventure en Camargue, prolongez l’aventure pour explorer Avignon et ses villages alentour en famille ! De nombreuses animations et activités pour enfants sont proposées toute l’année par l’Office de Tourisme du Grand Avignon et ses partenaires, consultables en ligne sur l’agenda “VIBRER” du mois en cours.

Quelques idées d’hébergements adaptés aux famille sur le Grand Avignon, sur réservation :
Le RésidHôtel Grand Avignon à Vedène (***) propose des appartements spacieux et équipés, 2 pièces pour 2, 4 à 6 personnes (à partir de 68 € la nuit).
Au Saint-Vérédème – Chambre d’hôtes et Gîte pour 2 à 4 personnes (+ lit d’appoint possible) à Pujaut (à partir de 75-85 € la nuit pour 2 personnes avec petit-déjeuner inclus).
Villa Solary, Chambre d’hôtes au Pontet proposant 3 chambres et 2 suites de 2 à 4 personnes (à partir de 70-90 € la nuit).
L’Oriflamme, 3 appartements locatifs 3 à 4 personnes, labellisés “Accueil Vélo” en centre-ville d’Avignon (à partir de 25-30 € la nuit par personne).

La carte et le tracé GPX